Paris, Kyklos, 2009, 174 p. 

Gabrielle, spécialiste de la musique classique, se lance sur la trace de Lila von Haffen, pianiste classique non conformiste voire excentrique. Au gré de chapitres rythmés par des lettres de l'interprète, elle découvrira la vérité sur son suicide, réel ou supposé. Une bonne lecture portée par un style plutôt classique, qui recèle de belles pages sur la musique de Frédéric Chopin - entre autres.

J'en parle plus en détail ici: http://fattorius.over-blog.com/article-un-livre-apres-l-autre-41859336.html    

Daniel, 22855 p.