Monaco, Editions du Rocher, 2007, 225 p. 

Clarisse, rousse sulfureuse, est bien décidée à devenir styliste. Alors qu'elle est aux frontières de la ruine, une entreprise l'engage... le patron, en particulier, est sous le charme. Le récit fait la part belle au monde de la couture, côté production (donc à l'opposé des paillettes et des strass), et aux sentiments - qui confinent régulièrement à des étreintes passionnées. Un bon moment de lecture, parfois léger, parfois plus grave qu'on ne l'attend. 

J'en parle plus en détail ici: http://fattorius.over-blog.com/article-toutes-les-rousses-sont-elles-des-sorcieres--41902570.html    

Daniel, 23080 p.